Sondage : la position des Français face aux cryptomonnaies

Sondage : la position des Français face aux cryptomonnaies

Capterra, une place de marché en ligne agissant comme intermédiaire entre acheteurs et fournisseurs de logiciels, a mené une enquête en ligne sur le sujet des cryptomonnaies pour déterminer comment ces dernières s’intègrent dans le quotidien des Français. 

Les 955 participants ont été sélectionnés selon les critères suivants : résident français, âgé de plus de 18 ans et étant suffisamment “familier” avec les cryptomonnaies pour pouvoir définir ce qu’elles sont en sélectionnant la bonne définition parmi un choix de trois réponses). Les résultats de cette enquête sont présentés ci-après.

Source : Photo by Lukas from Pexels

Les raisons qui poussent les français à investir dans les cryptomonnaies 

Les personnes interrogées sont nombreuses à mentionner leur attrait pour les principes qui sous-tendent les cryptomonnaies et l’alternative qu’elles offrent au système bancaire classique. La possibilité de réaliser des profits est également une des raisons mentionnées par les répondants.

De quelle manière les Français souhaitent-ils utiliser les cryptomonnaies ? 

L’étude a montré que l’objectif premier des français (45 % des répondants) est la réalisation de bénéfices suivi de l’achat de biens (33 %). Sur ce dernier point, les personnes interrogées ont mis en avant les trois secteurs suivants : celui des paiements (25 %), de la mode (19 %) et de la restauration (19 %).

Par ailleurs, en ce qui concerne le degré de confiance des Français dans l’utilisation des cryptomonnaies dans leurs opérations de paiements par rapport au système traditionnel, le pourcentage des utilisateurs disant avoir une confiance modérée à forte est de 41%, tandis que 35% semblent privilégier le modèle bancaire. 

De plus, 48 % des répondants ont indiqué qu’ils ne se fient pas aux cryptomonnaies pour leurs virements à l’étranger alors que 44 % se disent peu convaincus par le système traditionnel.

En ce qui concerne la réglementation, 47 % des répondants pensent que les cryptomonnaies devraient être réglementées alors que 21 % y sont opposés. Les 31 % restants ne souhaitent pas se prononcer sur le sujet. 

Les blocages à l’adoption des cryptomonnaies

Pour ceux qui sont réticents à l’idée d’investir dans les cryptomonnaies, les trois principaux facteurs de blocage sont les suivants : le manque de connaissance (45 %), le risque (32 %) et les problèmes de sécurité (23 %).

Sur le point particulier des paiements, en dépit de l’intérêt croissant des entreprises pour les cryptomonnaies, et particulièrement le Bitcoin, les possibilités de paiement par ce biais ne font pas encore partie des solutions proposées par la majorité d’entre elles. Et l’absence de ce service est un des premiers facteurs cité par les répondants pour justifier leur choix ne pas acquérir de cryptomonnaies.

Si des prestataires tels que Visa proposent de nouveaux types de cartes de paiement associées aux cryptomonnaies, ou que des passerelles autorisent les commerçants à accepter ce type de règlement, des inquiétudes demeurent concernant les coûts additionnels de conversion ou encore la volatilité de ces devises.

Bitcoin : la cryptomonnaie privilégiée des Français

Bitcoin, la première cryptomonnaie du marché et la plus connue du secteur, reste le premier choix pour 81 % des Français qui ont investi dans les cryptomonnaies. Ce résultat contredit celui de Cryptocheck, qui indiquait que les investisseurs français privilégiaient Ethereum. La deuxième cryptomonnaie du marché a toutefois été sélectionnée par 45 % des acheteurs actuels.

Par ailleurs, 71 % des répondants ayant procédé à un investissement dans les cryptomonnaies se déclarent satisfaits ou très satisfaits de leur décision.

Comment l’achat de cryptomonnaies est-il effectué ? 

Parmi les détenteurs interrogés, ils sont ainsi 94 % à avoir réalisé un achat direct de cryptomonnaies sans avoir eu recours aux services d’un prestataire externe.

L’utilisation de plateformes telles que Binance ou Crypto.com est l’option privilégiée lors de l’achat et la vente (79 % des acheteurs). 64 % ont eu recours aux plateformes bancaires en ligne. Si certaines de ces structures, connues sous le nom de néobanques, sont associées à des banques classiques, certaines proposent des services spécialisées dans les cryptomonnaies. 

A la lumière de ce sondage, il semblerait que l’intérêt des investisseurs français pour le secteur crypto continue de se renforcer. Les obstacles à l’utilisation des cryptomonnaies peuvent être surmontés, grâce à l’éducation, notamment face au flot de désinformation qui circule actuellement. De plus, avec le positionnement des géants des paiements comme Visa et Mastercard, qui continuent de développer leurs solutions autour des cryptomonnaies, leur utilisation pour les transactions du quotidien pourrait devenir très vite une réalité, ce qui ne fera qu’accélérer l’adoption à grande échelle.

_______________________

Comments are closed.