Reprise des débats sur les frais d'Ethereum (ETH) alors qu'Avalanche (AVAX) entre dans le top 10

Reprise des débats sur les frais d’Ethereum (ETH) alors qu’Avalanche (AVAX) entre dans le top 10

Alors que le prix d’AVAX, le jeton natif de la plateforme de contrats intelligents Avalanche, a continué à grimper en flèche ce week-end, le débat sur la persistance des frais élevés sur le réseau Ethereum (ETH) reprend dans la cryptosphère.

Source: AdobeStock/2xSamara.com

Zhu Su, cofondateur du fonds spéculatif crypto Three Arrows Capital, est a l’origine de ces dernières discussions sur Ethereum  lorsqu’il a écrit sur Twitter ce week-end qu’il a “abandonné Ethereum en dépit de son soutien dans le passé.”

La principale raison invoquée par Zhu est le montant élevé dés frais, un point qui, selon lui, n’est pas abordé par les développeurs et la communauté parce qu’ils sont “déjà beaucoup trop riches pour se souvenir de ce qu’ils avaient initialement prévu de faire.”

Sans surprise, le tweet de l’investisseur a attiré l’attention de nombreux membres de la communauté, certains disant qu’ils sont d’accord avec lui, et d’autres prenant la défense d’Ethereum.

Antonio Juliano, fondateur de la bourse décentralisée dYdX, basée sur Ethereum faisait partie des nombreux participants à la discussion : “C’est dit de manière beaucoup plus dure que je ne l’aurais fait, mais je suis d’accord sur la direction à prendre.”

Chris Burniske, partenaire du fonds de risque crypto Placeholder, est venu au secours d’ETH et a déclaré sur Twitter que son entreprise “n’abandonnera pas ETH”, bien qu’ils “s’attendent à un monde multichaîne.”

“Ethereum a une stratégie pour réduire les frais pour une base mondiale d’utilisateurs, tout en préservant une neutralité crédible. Alors que de nombreux alt-L1 [protocoles alternatifs de couche 1] sont moins chers maintenant, car ils sont beaucoup moins utilisés, pour la plupart, je ne vois pas de plans aussi sophistiqués. Nous verrons bien”, écrit Burniske.

La couche 1 fait référence à la blockchain Ethereum, tandis que la couche 2 désigne tout protocole construit au-dessus d’Ethereum.

En raison de l’attention massive générée par sa première remarque, Zhu Su est revenu avec un autre tweet dans lequel il revenait sur certaines de ses sévères critiques, en disant “abandonner est le mauvais mot”.

Il a ajouté qu'”il y a d’excellentes équipes qui travaillent sur la mise à l’échelle d’Ethereum sur [la couche 2]”, même s’il aurait préféré que l’on se concentre davantage sur “les utilisateurs plutôt que sur les détenteurs.”

Et tandis que le débat autour d’Ethereum se poursuit, Avalanche, avec son jeton natif AVAX, se positionne de plus en plus pour devenir une alternative viable pour les utilisateurs d’Ethereum frustrés par les frais élevés.

Le jeton AVAX fait partie des quelques crypto-actifs qui ont augmenté au cours de la semaine dernière, même si d’autres actifs majeurs comme le Bitcoin (BTC) et ETH ont chuté d’environ 10% chacun, ainsi que de nombreuses autres pièces.

Par ailleurs, après être entré dans le top 10 des crypto-actifs du marché aujourd’hui, AVAX n’a pas réussi à conserver sa place au moment de la rédaction de cet article. Il affiche actuellement une capitalisation boursière de 29,53 milliards de dollars, au-dessus des monnaies mèmes récemment en vogue, Shiba inu (SHIB), mais en dessous de Dogecoin (DOGE) et Polkadot (DOT).

Avalanche se targue également de frais bien inférieurs à ceux de l’Ethereum, les transferts coûtant généralement moins d’un dollar et le règlement étant quasi instantané. À titre de comparaison, les frais de transaction moyens sur Ethereum s’élevaient à 45,68 USD aujourd’hui (moyenne mobile simple sur 7 jours), selon les données de BitInfoCharts.

La blockchain a également vu une augmentation de la valeur totale bloquée (TVL) dans les applications de finance décentralisée (DeFi) sur sa plateforme. Dimanche, la TVL avait atteint un nouveau record absolu de 12,42 milliards de dollars, contre moins de 8,5 milliards de dollars au début du mois.

Valeur totale bloquée sur Avalanche :

Source: DeFi Llama

Zhu Su et sa société Three Arrows Capital sont les principaux détenteurs de jetons AVAX et ont également investi dans Blizzard, un fonds de 200 millions d’USD dédié au développement d’Avalanche.

_______________________

Comments are closed.