Polkadot (DOT) : les derniers progrès de la blockchain confirment sa place comme un des principaux rivaux d'Ethereum (ETH)

Polkadot (DOT) : les derniers progrès de la blockchain confirment sa place comme un des principaux rivaux d’Ethereum (ETH)

Tous les yeux sont actuellement rivés sur Bitcoin, attendant de voir quelle sera la direction de la première cryptomonnaie du marché alors qu’il a atteint un nouvel ATH. D’autres crypto-actifs, loin des feux des projecteurs, enregistrent cependant de très bonnes performances, parmi lesquelles Polkadot. Le développement de Polkadot a atteint un nouveau tournant important alors qu’un calendrier vient d’être établi pour lancer les enchères de “parachain” le 11 novembre, une proposition votée à l’unanimité par les membres du conseil de gouvernance de la blockchain. Après le succès de la mise en enchères de parachains sur Kusama, le testnet de Polkadot, les parachains sont prêts à être déployés sur le mainnet.

Source : Adobe

L’architecture de Polkadot nécessite une économie unique. Les parachains sont des plateformes blockchain de niveau 1 qui fonctionnent en parallèle au réseau principal de Polkadot, en plus d’être rattachés à la chaîne de relais de Polkadot. Elles peuvent être utilisées dans une multitude de domaines, de la finance décentralisée aux contrats intelligents.  

Les parachains dépendent de la sécurité de la chaîne de relais, mais la sécurité n’est pas gratuite. Les emplacements des parachains sont donc rares, avec une architecture entière construite autour de la façon dont les développeurs acquièrent, maintiennent et externalisent certains aspects de la chaîne relais.

Lors de la conférence Sub0, les fondateurs de Polkadot, Gavin Wood et Robert Habermeier, ont confirmé que la blockchain dispose désormais des capacités techniques pour la mise en œuvre des parachains, des enchères et des “crowdloans” (le processus d’allocation sans permission, compétitive et équitable des ressources, financée par les futurs utilisateurs du réseau). Un premier lot de parachains sera mis en vente le 11 novembre et le processus se poursuivra au rythme d’une vente par semaine pendant cinq semaines consécutives jusqu’au 9 décembre.

La période d’enchère initiale durera deux jours, suivie d’une période de clôture de cinq jours. Ce calendrier d’enchères présente deux caractéristiques uniques : contrairement aux projets de Kusama, les enchères de Polkadot seront maintenues en transit pendant une période d’un mois.

S’exprimant au cours d’une interview avec Cointelegraph, Peter Mauric, responsable des affaires publiques chez Parity Technologies, a déclaré :

“Kusama a été lancé afin de donner aux équipes qui construisent le noyau du protocole Polkadot, les parachains et leurs communautés constitutives une occasion de tester leurs technologies et leurs équipes. Bien qu’il y ait eu un peu de chaos attendu en cours de route, l’expérience de déploiement de parachains sur Kusama nous a donné confiance dans le fait qu’ils sont prêts pour Polkadot.”

Par ailleurs, Gavin Wood a également révélé sur Twitter que la trésorerie de Polkadot avait alloué plus de 18,9 millions de DOT (d’une valeur approximative de 777 millions de dollars au cours actuel) à un fonds de développement. Le capital serait mobilisé pour réaliser pour “construire, améliorer, éduquer” l’écosystème de Polkadot.

La participation aux votes de gouvernance de Polkadot a été relativement faible par le passé et ce fonds pourrait être destiné à renforcer l’engagement des détenteurs de DOT dans le processus. 

De nombreux observateurs estiment qu’Acala Network, soutenu par Coinbase, sera l’un des principaux candidats à l’obtention du premier parachain sur Polkadot. 

Après avoir supervisé le développement de Parity Ethereum au cours de ces dernières années, Parity Technologies a choisi de se concentrer exclusivement sur Polkadot. Parity Ethereum était le second plus important client d’Ethereum après Geth, ce qui n’a pas manqué d’agacer la communauté Ethereum. L’équipe avait expliqué qu’elle ne disposait plus des ressources nécessaires pour assurer la maintenance du projet. Quoiqu’il en soit, le choix de Parity Technologies semble avoir été bénéfique pour Polkadot qui cimente sa place dans un univers multi-chaîne.

Comments are closed.