Nouvel ATH pour Ethereum (ETH) avec le succès de la mise à jour Altair

Nouvel ATH pour Ethereum (ETH) avec le succès de la mise à jour Altair

Altair a été déployée sur la beacon chain d’Ethereum : il s’agira sans doute de la dernière mise à jour du réseau avant le passage au mécanisme de consensus de preuve d’enjeu. La beacon chain qui a introduit le staking et ouvert la voie aux “shard chains”, fonctionne parallèlement à la chaîne Ethereum actuelle, jusqu’à la fusion vers Ethereum 2.0.

Source : Adobe

Le succès de cette mise à niveau s’accompagne d’un nouvel ATH : le prix d’Ethereum avait grimpé de plus de 10% pour atteindre un nouveau record historique, de 4 416,05 dollars, selon les données de CoinGecko. Le prix a enregistré une légère baisse au cours des dernières heures et fluctue actuellement autour de 4 330 dollars.

Selon Pooja Ranjan, responsable de la gestion de projet décentralisée appelée Ethereum Cat Herders, le taux de participation à ce déploiement était de plus de 95 %, un élément important pour la sécurité du réseau. 

De son côté, Paul Hauner, un des principaux développeurs du code Altair dans Lighthouse, une implémentation d’Ethereum 2.0, a déclaré à Cointelegraph : “il semble que pratiquement tous les validateurs soient en ligne et utilisent désormais Altair. C’est difficile à dire avec les systèmes de protection de la vie privée, mais je dirais qu’il y a moins de 1 à 2 % de validateurs hors ligne”.

En août, trois semaines après la mise à niveau “London”, qui a introduit une pression déflationniste sur le réseau via l’EIP-1559, la blockchain a temporairement bifurqué, avec deux chaînes traitant simultanément des transactions. Le problème provenait d’une ancienne version d’un des clients logiciel les plus populaires d’Ethereum, Geth

Cette adoption rapide d’Altair est étroitement liée à la question d’enjeu : un aspect majeur de la mise à niveau d’Altair a été d’augmenter les pénalités pour les nœuds inactifs ou hors ligne. Les stakers, qui doivent bloquer au moins 32 ETH vers le réseau basé sur la preuve d’enjeu pour assurer la sécurité ( et récupèrent les ETH sous forme de récompenses de bloc) doivent rester en ligne ou leur enjeu sera réduit.

Jeff Coleman, un autre développeur d’Ethereum, a indiqué sur Twitter que les validateurs n’ayant pas procédé à la mise à jour de leurs nœuds verront leur solde diminuer. 

L’importance de la réussite de cette mise à niveau n’est pas à négliger, étant donné qu’il n’y aura pas d’autre exercice avant la fusion. Et ce succès signifie qu’Ethereum 2.0 est en marche et que l’objectif prévu qui est de “supprimer définitivement la preuve de travail” d’ici février 2022 semble en bonne voie.

Comments are closed.