Les résultats de la première enquête sur les crypto-investisseurs français

Les résultats de la première enquête sur les crypto-investisseurs français

nçais

Selon les résultats de l’enquête, les investisseurs français sont majoritairement de sexe masculin et représentent 96% des répondants. 67% d’entre eux ont entre 20 et 39 ans. Les investisseurs plus âgés semblent moins intéressés par les crypto-actifs : en effet, ceux situés dans la tranche d’âge de 40 à 49 ans et de 50 à 59 ans constituent respectivement 16% et 5,8% des répondants. 

Par ailleurs, 70% d’entre eux ont suivi (ou suivent actuellement) des études supérieures. La plupart appartiennent à une catégorie socioprofessionnelle élevée, celle des cadres supérieurs (28,7%), suivie par les employés (22,5%) et les étudiants (17,7%). 

En ce qui concerne le choix des crypto-actifs comme option d’investissement, les répondants mentionnent à la fois le caractère spéculatif de ces actifs (86%) et les promesses apportées par l’innovation et la technologie sous-jacente (85%).

 

Leurs stratégies d’investissement

86% des investisseurs français élaborent eux-mêmes leurs stratégies d’investissements et seuls 0,6% d’entre eux font appel à un professionnel. Pour 45% des répondants, la méthode d’achat la plus utilisée est celle du “Dollar Cost Averaging” (DCA), une méthode qui consiste à fractionner les acquisitions dans le temps. 11% seulement investissent en une seule fois tandis que le reste, soit 44% des sondés, adaptent leur stratégie en fonction du contexte.

Avant de réaliser un investissement, les crypto-investisseurs français recherchent le maximum d’informations possibles sur un projet : 83% d’entre eux consultent son site web et 74% mènent des recherches complémentaires sur Google et/ou Youtube.

En ce qui concerne les plateformes les plus populaires auprès de ces investisseurs, Binance se place en tête avec 80%. Les plateformes Swissborg et Coinbase complètent le top 3 avec respectivement 25% et 24%. Les autres exchanges cités sont FTX, Kraken et Crypto.com. Par ailleurs, la grande majorité des investisseurs privilégient les plateformes centralisées par rapport aux plateformes décentralisées. La sécurité des actifs est le premier facteur considéré par les répondants (83%), les frais (69%) et l’offre disponible (63%) sont des éléments tout aussi importants.

Source : la cryptomonnaie en France, CoincheckLes actifs qui composent leurs portefeuilles

En ce qui concerne la valeur des portefeuilles gérés par les investisseurs français, 27% ont déclaré détenir un portefeuille inférieur à 2000 euros. 29% d’entre eux gèrent un portefeuille dont la valeur est comprise entre 5000 et 25000 euros. 6% disposent d’un portefeuille dont la valeur est supérieure à 100 000 euros. La valeur médiane d’un portefeuille crypto est de 5000 euros. 

Les cryptomonnaies qui composent le top 3 des actifs privilégiés par les sondés sont : Ethereum avec 82% suivi de Bitcoin avec 66% et Binance Coin avec 43%. Elrond, Polkadot et Cardano sont également en bonne position puisque ces actifs sont présents dans les portefeuilles de 37 à 39% des investisseurs français.

Source : la cryptomonnaie en France, Coincheck

Par ailleurs, les stablecoins sont présents dans 80% des portefeuilles des sondés même si pour 40% des répondants, ils représentent moins de 5% de leurs actifs. Enfin, les investisseurs français ne semblent pas particulièrement intéressés par les NFT puisque moins d’un quart des investisseurs interrogés semblent en posséder. 

Enfin, ces investisseurs semblent particulièrement exposés aux risques : près de 35% d’entre eux affirment en effet qu’ils ne détiennent aucun autre actif. Pour 40% d’entre eux, les crypto-actifs composent plus de la moitié de leur portefeuille d’investissement. 

 

Cette première étude nous permet de dresser une typologie intéressante des investisseurs cryptos en France. Il sera intéressant de voir comment les choix de ces investisseurs évoluent avec les changements qui se produiront certainement sur le marché crypto dans son ensemble et mesurer le chemin accompli.

 

 

 

Comments are closed.