Les investisseurs en or de plus en plus intéressés par Bitcoin (BTC)

Les investisseurs en or de plus en plus intéressés par Bitcoin (BTC)

Bitcoin (BTC) ayant atteint mercredi un sommet historique au-dessus de 67 000 USD, la cryptomonnaie se trouve désormais en “territoire inconnu” et entre en “mode de découverte des prix”, alors que parallèlement, les investisseurs en or se tournent de plus en plus vers le BTC.

Source: Adobe/andreyphoto63

Mikkel Morch, directeur exécutif & gestion des risques du fonds spéculatif crypto ARK36, a déclaré que le marché essaie maintenant d’établir un nouveau niveau de prix pour le Bitcoin”. 

“Alors qu’un nouveau sommet historique est toujours un bon moment pour faire une pause et célébrer, il est important de reconnaître que la deuxième phase de ce marché haussier est seulement sur le point de commencer”, a déclaré Morch dans un commentaire par courriel à Cryptonews.com.

Il a ajouté que le Bitcoin “surfe actuellement sur une vague de fondamentaux extrêmement positifs” et que les données on-chain semblent désormais plus solides que lors du dernier sommet historique d’avril, les détenteurs à long terme conservant leurs bitcoins, ce qui crée “les conditions parfaites pour une compression de l’offre”.

“Tout bien considéré, nous entrons dans un territoire complètement inexploré avec le Bitcoin en mode de découverte des prix, où même un prix à 6 chiffres est tout à fait possible”, a déclaré le gestionnaire de fonds crypto spéculatif.

Sur la même note, les analystes de la banque d’investissement JPMorgan ont également déclaré que le Bitcoin semble en bonne position en ce moment : néanmoins, ils estiment que ce sont les préoccupations d’inflation, plutôt que le lancement du fonds négocié en bourse (ETF) Bitcoin qui propulse vraiment le prix à la hausse en ce moment.

“En soi, le lancement de BITO n’est pas susceptible de déclencher une nouvelle phase d’entrée de beaucoup plus de capitaux frais dans le Bitcoin”, ont écrit les stratèges de la banque dans une note privée, selon Bloomberg.

Ils ont ajouté que “la perception du Bitcoin comme une meilleure couverture contre l’inflation que l’or” est la véritable raison de la hausse des prix, et que cela a déclenché “une réorientation des ETF sur l’or vers les fonds Bitcoin depuis septembre.”

Le sujet de l’abandon de l’or au profit des cryptomonnaies a également été abordé par le Financial Times jeudi, le journal notant que plus de 10 milliards de dollars ont été retirés du plus grand ETF sur l’or, le SPDR Gold Shares (GLD), cette année.

“Il y a maintenant une tendance à considérer Bitcoin comme un diversificateur de portefeuille, l’inflation étant l’un des catalyseurs”, a déclaré au Financial Times Mohamed El-Erian, président du Queens’ College et conseiller économique d’Allianz, ajoutant que “le Bitcoin a attiré l’argent loin de l’or”.

Au cours des 12 derniers mois, l’or a chuté de 82 % par rapport au BTC, selon les données de MicroStrategy.

Les commentaires de l’économiste sont intervenus le même jour que ceux du légendaire trader et gestionnaire de fonds spéculatifs Paul Tudor Jones : ce dernier a déclaré à CNBC que l’inflation est là pour rester, et qu’il préfère les crypto-actifs à l’or pour s’en protéger.

“Les cryptomonnaies ont leur place. Il est clair qu’elles gagnent la course contre l’or en ce moment”, a déclaré Jones, qui a déjà exprimé le souhait d’avoir 5% de son portefeuille en Bitcoin.

Et bien que le marché du Bitcoin semble haussier pour le moment, le flash-crash de ce jeudi indique qu’un repli est possible car les traders choisissent de prendre leurs bénéfices après le sommet historique. 

Ces derniers jours, les traders ont commencé à payer des taux élevés pour emprunter afin d’acheter des contrats à terme sur BTC, “et c’est le signe qu’il pourrait y avoir un repli à venir”, a déclaré à Reuters Matt Dibb, directeur de l’exploitation de Stack Funds, basé à Singapour. 

Noelle Acheson, responsable des perspectives de marché chez Genesis Global Trading, à Bloomberg dans un autre article a déclaré :

“Cependant, même s’il y a un certain niveau de selloff, il est peu probable qu’il soit aussi durable que les exemples précédents en raison de la phase où nous nous trouvons dans le cycle du marché. Dans les deux cas précédents, le marché était déjà mousseux et montrait des signes d’épuisement – ce n’est pas le cas cette fois-ci”, a déclaré Acheson.

Selon M. Dibb, le Bitcoin pourrait atteindre “80 000 ou 90 000 dollars d’ici à la fin de l’année, mais cela ne se fera pas sans volatilité”.

“Nous attendons la poursuite de ce mouvement à la hausse de BTC dans les mois à venir, puisque le quatrième trimestre est historiquement le meilleur pour celui-ci en termes de performance. De plus, le fait que l’approbation de l’ETF n’ait pas été perçue comme un événement sell the news est de bon augure pour le marché. Il ne serait pas surprenant de voir le BTC tester la fourchette autour de 70 000 USD avant de se consolider un peu tandis que les altcoins se reprennent “, a déclaré Joe DiPasquale, PDG de BitBull Capital, dans une note à Cryptonews.com.

Les prévisions de fin d’année correspondent à la moyenne des prévisions du panel et sont exprimées en dollars américains. Le nombre de répondants ayant donné leur prévision en octobre varie pour chaque année : 47 répondants ont donné leur prévision pour 2021, 45 répondants ont donné leur prévision pour 2025 et 44 répondants ont donné leur prévision pour 2030. Source : Finder.com

Comments are closed.