Le CME fonce sur l'Ether pour lancer de nouveaux contrats à terme

Le CME fonce sur l’Ether pour lancer de nouveaux contrats à terme

Après le Bitcoin en début d’année 2021, c’est maintenant sur Ethereum que le spécialiste de produits dérivés à l’échelle mondiale le Chicago Mercantile Exchange (CME) compte lancer des contrats à terme. Rien n’est décidé pour le moment puisque les régulateurs n’ont pas encore signifié leur autorisation. Toutefois, les nouvelles sont rassurantes et les contrats en question vaudront les 0,1 ETH d’ici la fin d’année 2021. C’est donc un autre coup de génie que tente de mettre en place le CME pour étoffer encore plus son offre des « futures » dans l’univers crypto. Cryptonews vous amène dans les coulisses de ce projet pharaonique.

Source : Adobe Stock, Logo Ethereum

Dans un monde aussi concurrentiel que celui des devises virtuelles, ce n’est pas le plus entreprenant qui réussit. Mais, c’est celui qui en plus d’entreprendre innove et convainc. C’est là, la clé du succès du CME qui voit son importance dans les cryptomonnaies grandir sans cesse. Il suffit de revenir quelques mois en arrière pour constater le succès du micro future sur Bitcoin. Le plus fascinant est que depuis mai 2021, son lancement sur Bitcoin a été plébiscité par le public qui l’a bien accueilli. D’ailleurs à ce jour, environ 2,7 millions de transactions ont Déjà été effectuées.

L’influence du CME continue de s’accentuer

Sans le préméditer, CME est en train de bouleverser l’ordre du marché crypto. Il s’offre davantage aux investisseurs institutionnels, pendant que les commerces de détails peuvent s’approvisionner sur des plateformes comme Binance et FTX dans une certaine mesure. Tout porte à croire que d’ici quelques mois, les commerçants moyens auront moins d’influence que par le passé. La faute au public dit « qualifié », qui aura un pouvoir décisionnel plus accru que par le passé. Ce dernier pourra dicter le rythme et sa volonté au marché. Ce groupe pourra aisément miser sur une chute ou une baisse. Les transactions effectuées sur les contrats à terme ETH sont la parfaite illustration du constat fait. En effet, ces contrats auront plus tendance à attirer les finances des institutions. Dans les prochains mois, il faudra donc garder un œil sur les dates de clôture afin de faire des analyses objectives du marché et les mouvements opérés.

Le CME n’est pas à son premier essai                      

Lorsque l’on évoque l’entreprise CME group, un lien est directement établi avec le commerce des produits dérivés. En effet, la firme est un géant dans ce domaine et n’a de cesse d’étendre son influence. Elle s’intéresse depuis plusieurs mois déjà aux produits dérivés des devises virtuelles. Pour y arriver, elle procède par le lancement des contrats à terme Micro comme ce fut le cas avec Bitcoin. Présenter des contrats d’une taille restreinte vise à attirer les investisseurs de tout gabarit. Surtout pour des cryptomonnaies avec une valeur par jeton très élevée comme l’Ether et le BTC. Contrairement aux projets d’envergure qui n’attirent que des institutions, cette nouvelle catégorie de contrat a le mérite de redistribuer les cartes entre les clients.

Qu’est-ce qui explique le choix de l’Ether ?

Le choix de l’Ether pour offrir les futures n’était pas un coup du hasard. C’est en réponse à la demande sans cesse grandissante de cet actif qui ne cesse de battre des records depuis le lancement des tout premiers contrats à terme. L’avantage avec ce produit est qu’il réduit le taux d’exposition des investisseurs, avec des risques moins importants et un gain plus certain. Entre le début du projet avec les propositions de contrat à petite taille et maintenant, la valeur de l’Ether a pratiquement doublé. Les micros contrats sont plus accessibles à toutes les bourses avec une plus grande marge de choix. Ici, vous savez à l’avance la manière avec laquelle vous allez négocier vos futures sur Ether, en toute fiabilité et légalité au sein du Chicago Mercantile Exchange Group.

La date de lancement est connue

Vous l’aurez compris, et la catégorie de contrat renvoyer aux instruments financiers à partir des participants, il est possible d’obtenir ou de céder un actif à un prix précis et à une date précise choisie depuis longtemps en avance. Pour le cas échéant, il faut dire qu’en attendant l’approbation des régulateurs, c’est le 6 décembre en principe que se feront les transactions. Nous savons déjà que le paiement dans ce type de contrats à terme proposé par le groupe CME se fait au comptant. La base du paiement prend en compte le taux de référencement de l’Ether en dollars. C’est donc une très bonne nouvelle pour les investisseurs, surtout si les choses restent concentrées, car l’Ether se porte bien et continue sa marche en avant.

Comments are closed.