Le changement de nom de Facebook entraîne les marchés à la hausse

Le changement de nom de Facebook entraîne les marchés à la hausse

Les prix des jetons liés au métavers, des jetons non fongibles (NFT) et des jetons de jeux ont fortement augmenté ces dernières heures, les marchés étant soutenus par la rumeur selon laquelle Facebook va se rebaptiser Meta. La firme a réaffirmé son intention de se rebaptiser en une “entreprise métavers” et a fait référence aux “crypto” et aux “NFT” dans ses communications sur le sujet.


Certains tokens liés à des métavers ont grimpé de plus de 100 % au cours des dernières 24 heures, la croissance la plus fulgurante ayant eu lieu dans les heures qui ont suivi l’annonce du géant de la technologie. Starlink (STARL) a par exemple augmenté de 109 %, tandis que Decentraland (MANA) a bondi de 39 % et Sandbox (SAND) de 23 %. 

Dans le monde du NFT/gaming, les données de Coingecko ont montré une forte croissance, avec la pièce Axie Infinity shards (AXS), leader du marché du jeu Sky Mavis, en hausse de 11 % au cours des dernières 24 heures. 

L’industrie a été informée d’un changement de nom la semaine dernière mais le fondateur Mark Zuckerberg évoquait cette nouvelle orientation stratégique vers le métavers depuis plusieurs mois.

Cette nouvelle dénomination et le langage utilisé par Zuckerberg et ses collègues ont conduit les marchés à croire que de grosses sommes d’argent sont sur le point d’affluer vers le métavers.

Dans une “lettre du fondateur”, Zuckerberg a écrit que le nouveau pivot “nécessiterait non seulement un travail technique novateur – comme le soutien aux projets cryptos et NFT dans la communauté – mais aussi de nouvelles formes de gouvernance”.

Au cours de son événement annuel Connect, la société a déclaré qu’elle avait exploré à quoi le “métavers pourrait ressembler au cours de la prochaine décennie”, en examinant des questions telles que “la connexion sociale, le divertissement, les jeux, la forme physique, le travail, l’éducation et le commerce”.

Elle s’est également engagée à concevoir de “nouveaux outils pour aider les gens à construire pour le métavers”. Il s’agit notamment de la plateforme Presence de la société, d’une solution de réalité mixte pour Quest 2, et d’un “investissement de 150 millions de dollars dans l’apprentissage immersif pour former la prochaine génération de créateurs.”

La société n’a pas mentionné explicitement quels rôles son stablecoin Diem et le portefeuille Novi – actuellement en phase de test pilote – pourraient jouer dans sa nouvelle orientation, soulignant plutôt son engagement dans les projets liés à la RV (réalité virtuelle) et à la RA (réalité augmentée).

Elle a qualifié sa “vision du métavers” de “successeur de l’internet mobile”, le décrivant comme “un ensemble d’espaces numériques interconnectés permettant de réaliser des choses impossibles à faire dans le monde physique”.

La conception de produits du monde réel, tels que les “premières lunettes de réalité augmentée à part entière” de la société, devra “attendre encore quelques années”.

Comments are closed.