La "NFT Finance" pourrait bien accélérer l'adoption de masse des NFT

La « NFT Finance » pourrait bien accélérer l’adoption de masse des NFT

Source: AdobeStock / Jose

Stephen Young est le fondateur et PDG de NFTfi, un marché de prêts collatéralisés par des NFT.

__________

L’art et les objets de collection (A&C) font l’objet d’un tel battage médiatique dans le domaine des NFT que l’on pourrait penser que les NFT se résument uniquement à ces domaines. Il est certain que la grande majorité – mais pas la totalité – des projets NFT à ce jour se sont concentrés sur les objets d’art et de collection. Les études trimestrielles publiées par NonFungible dressent un tableau intéressant : en volume, les A&C représentent 91 % du marché au premier trimestre 2021, puis 85 % au troisième trimestre. Cela montre simultanément la domination des A&C, tout en soulignant la présence croissante d’autres projets NFT.

Alors que les cas d’utilisation des NFT se développent et se diversifient, que le marché se développe (dépassant les 40 milliards de dollars en 2021, selon Chainalysis) et que les avantages de la technologie sont de plus en plus reconnus, deux questions demeurent : qu’est-ce qui empêche l’adoption massive des NFT et comment y parvenir ?

Dans un article récent sur ce sujet pour Cryptonews.com, Kiril Nikolov suggère que le frein est en partie le faible niveau d’adoption des cryptomonnaies dans le monde (on estime que seulement 106 millions de personnes détiennent des cryptos), mais surtout le manque d’utilité et de services qui peuvent rendre les NFT accessibles et utiles dans la vie quotidienne des gens. L’un des services clés mentionnés par Nikolov est le développement d’outils financiers.

Lire aussi: Deux nouveaux standards dédiés aux NFT et aux actifs tokénisés pour Ethereum (ETH)

Motivé par l’importance de développer cette nouvelle frontière, cet article propose que de tels outils financiers puissent être définis et regroupés sous le terme  » NFT Finance « . Dans les sections suivantes, j’expliquerai ce qu’implique la finance NFT, je proposerai un cadre pour comprendre les produits financiers existants et futurs et je montrerai comment elle peut améliorer un éventail incroyablement diversifié d’industries mondiales. Plus important encore, je soutiens que la NFT Finance est la clé de l’adoption généralisée des NFT et de l’expansion de la liquidité et de la croissance des marchés NFT, au sein et au-delà de l’art et les objets de collection.

Qu’est-ce que la NFT Finance et pourquoi est-elle importante ?

Tout d’abord, examinons ce qu’implique la NFT Finance. Dans le premier article publié dans la série de recherches en collaboration entre CadLabs et NFTfi, intitulé « The Advent of NFT Finance« , la NFT Finance a été défini comme,

« l’infrastructure Web3 et l’ensemble des marchés pour les produits et services financiers basés sur les NFT ». 

Pour comprendre ce que cela signifie en pratique, il est utile de faire des comparaisons avec les secteurs de la finance traditionnelle (TradFi), celui de l’art et les objets de collection et celui de l’immobilier.

Dans la TradFi, les services qui se déroulent en dehors du système bancaire principal, ou qui servent des actifs de niche, sont appelés Specialty Finance. Dans le monde de l’A&C, les services financiers qui se sont développés au cours des dernières décennies, des véhicules d’investissement artistique aux fournisseurs de prêts et aux plateformes de titrisation, sont donc considérés comme une forme de finance spécialisée. L’existence de ces produits financiers permet d’accroître l’activité sur le marché de l’art et de la culture, car les acteurs libèrent des capitaux, effectuent des transactions plus complexes et participent de nouvelles manières à l’achat ou à la vente d’œuvres d’art, en particulier sur le marché secondaire. De la même manière, la financiarisation de l’immobilier dans les années 1990, avec la création de produits et de dérivés hypothécaires et la titrisation des prêts, a été cruciale pour l’essor de ce secteur.

Ces comparaisons nous aident à envisager ce que la financiarisation des NFT peut offrir aux NFT, en créant des liquidités et de nouveaux marchés basés sur ces jetons qui élargiraient considérablement les possibilités et le champ d’action de l’investissement, de la création de valeur, du commerce et d’autres formes de participation au marché. 

Les NFT ont le potentiel d’être adoptés à grande échelle

Les NFT peuvent être n’importe quoi. Toute activité économique construite autour d’unités distinctes pourrait donc bénéficier de l’existence de ces unités sur une blockchain en tant que NFT. Ces avantages, pour n’en citer que quelques-uns, comprennent une plus grande transparence, la responsabilité, la traçabilité, l’efficacité, la fiabilité et la composabilité. Quelles industries en particulier pourraient en bénéficier ? Pour commencer, tous ceux qui ont des articles non fongibles au cœur de leurs activités. En voici quelques exemples :

La gestion de la chaîne d’approvisionnement : Les NFT peuvent authentifier les produits et garantir les normes de qualité. Grâce à la traçabilité des NFT, l’origine des produits peut être vérifiée et leurs mouvements peuvent être suivis à chaque étape du transport et de la production. Il s’agit d’un avantage majeur pour toute entreprise dépendant des chaînes d’approvisionnement, de l’alimentation à la mode en passant par les produits pharmaceutiques. L’impact potentiel d’une meilleure gestion de la chaîne d’approvisionnement dans le monde entier ne peut être sous-estimé.

Brevets et propriété intellectuelle : Les NFT peuvent être utilisées pour transférer la propriété. Les dossiers des propriétaires de brevets peuvent être conservés sur la blockchain et les jetons contenant des contrats auto-exécutoires peuvent transférer les droits juridiques associés aux brevets lors du transfert des jetons. Un développement notable dans cet espace est un partenariat entre IBM et IPwe pour créer l’infrastructure d’une place de marché mondiale des brevets où les brevets tokenisés peuvent être échangés via des NFT. L’utilité de cette plateforme ira au-delà des simples transactions de vente, permettant également aux participants d’accorder des licences, de financer, de rechercher et de commercialiser des brevets. Il s’agit d’un indicateur clé de la manière dont l’intégration des NFT dans un secteur existant peut être améliorée par la création de produits et de systèmes financiers supplémentaires (NFT Finance) qui apportent flexibilité, liquidité et efficacité. S’étendant précisément sur ce sujet, a dit Erich Spangenberg, PDG d’IPwe.

« L’utilisation des NFT pour représenter les brevets contribuera à créer de toutes nouvelles façons d’interagir avec la propriété intelectuelle. Cela devrait profiter non seulement aux grandes entreprises qui possèdent une propriété intellectuelle importante, mais aussi aux petites et moyennes entreprises et même aux détenteurs individuels de PI. Nous pensons qu’elle ouvrira la voie à de nouvelles offres de la part des sociétés de services financiers et des entreprises afin de promouvoir l’évolution d’une nouvelle classe d’actifs de brevets. »

L’immobilier : Les NFT ne sont pas seulement fondamentaux pour les biens immobiliers virtuels dans le métaverse, mais sont déjà utilisés pour faciliter les transactions physiques. En février 2022, la première vente de maison liée aux NFT a eu lieu aux États-Unis par l’intermédiaire de Propy, une startup qui associe l’immobilier au prêt NFT. Dans ce cas, le NFT n’était pas lié à l’acte de propriété du logement mais à la propriété de la Société à responsabilité limitée qui possède l’actif physique. Ce n’est que le début de l’expérimentation dans ce secteur, les nombreuses applications potentielles des NFT étant désormais reconnues et le développement des prêts hypothécaires DeFi étant en cours, cela encouragera sans aucun doute d’autres transactions basées sur les NFT dans cet espace.

Les exemples ci-dessus montrent clairement comment les produits de la NFT Finance se développent organiquement à mesure que l’utilisation des NFT s’accélère dans les secteurs non liés à l’art et les objets de collection, et l’énorme potentiel de la NFT  Finance pour faciliter leur intégration. Cependant, ils soulignent également la nécessité de poursuivre la recherche et le développement des possibilités dela NFT Finance en termes généraux, plutôt que sur une base sectorielle.

Pour ce faire, nous avons besoin d’un cadre permettant de catégoriser les principaux types d’infrastructure de la NFT Finance pouvant être appliqués à tous les secteurs.

Un cadre pour la NFT Finance

Dans la série d’articles récemment publiés « The Advent of NFT Finance », Giulio Trichilo et Jonathan Gabler ont proposé un cadre de catégorisation des produits de la NFT Finance, basé sur l’infrastructure de marché de la TradFi. Cette catégorisation est utile non seulement pour comprendre les mécanismes de la finance NFT, mais elle offre un cadre général pour comprendre et développer cet univers. Dans cet esprit, décomposons-les et voyons comment chaque catégorie fonctionne en pratique en explorant un certain nombre de plateformes innovantes déjà en activité.

Titres de créance : création d’instruments à revenu fixe qui génèrent un flux de trésorerie basé sur des NFT, par exemple un prêt entre pairs pour lequel un NFT est utilisé comme garantie.L’Equity-like : création de tout instrument permettant la propriété d’éléments fongibles adossés à des éléments non fongibles, par exemple la tokénisation fractionnée des NFT via ERC20s.Aggregation-like : la création de véhicules d’investissement, d’agrégateurs ou d’utilitaires de tenue de marché qui permettent aux particuliers de devenir des acteurs du marché uniquement sur la base d’un capital initial, sans qu’aucune connaissance technique ne soit requise – comme les fonds trackers indiciels ou un market maker de NFT automatisé.

La majorité des produits « de type dette » existants sont des plateformes de prêt. Les emprunteurs bénéficient de liquidités sans avoir à vendre leurs actifs, tandis que les prêteurs bénéficient d’un TAEG (taux annuel en pourcentage) rentable. Les transactions sont exécutées via un contrat intelligent et si l’emprunteur fait défaut, le prêteur reçoit automatiquement le NFT garanti – les collections les plus couramment répertoriées comprennent CryptoPunks, Bored Apes, Art Blocks et VeeFriends, pour n’en citer que quelques-unes !

Dans la catégorie des produits assimilables à des actions, nous avons assisté à l’essor des produits de titrisation basés sur les NFT qui permettent la copropriété d’articles non fongibles. La Particle Collection, par exemple, est un pionnier de la propriété collective d’œuvres d’art traditionnelles de premier ordre, en acquérant des peintures qui sont ensuite subdivisées en 10 000 NFT individuels (ou particules), qui peuvent être collectés et échangés. La première œuvre d’art à faire l’objet d’une Particalisation a été « Love is in the Air » de Banksy, achetée pour 12,9 millions de dollars aux enchères en 2021. L’œuvre physique, ainsi que toutes les futures acquisitions, seront installées dans une prochaine fondation à but non lucratif, la Particle Foundation, à la fois physiquement et dans un musée métavers.

En ce qui concerne les instruments de type agrégation, les indices gérés par les DAO sont un exemple florissant. L’Index Cooperative, une DAO (organisation autonome décentralisée), gère actuellement plus de 400 millions d’USD d’actifs, avec une variété d’opportunités d’investissement liées à l’espace crypto pour les particuliers et les institutions. Ces véhicules d’investissement font l’objet d’une demande en forte hausse, le nombre de détenteurs d’indices chez Index Coop passant à lui seul de 5 000 à plus de 30 000 au cours de l’année 2021.

La valeur de la NFT Finance

La NFT Finance n’est pas un accessoire de l’univers des NFT, mais s’avérera fondamental pour l’adoption massive des NFT au-delà de la sphère limitée de l’art et des objets de collection. Comme nous l’avons souligné dans cet article, les NFT ont la capacité d’améliorer les industries, de la gestion de la chaîne d’approvisionnement à l’immobilier, et la NFT  finance ouvre de nouvelles opportunités de participation et de profit pour les individus et les institutions.

En raison de la nature de la composabilité DeFi qui est unique à l’infrastructure blockchain (comme le sont les NFT), il existe un niveau d’interopérabilité sans précédent entre les marchés NFT et la NFT Finance par rapport aux marchés traditionnels et à leur financiarisation respective.

La base d’utilisateurs potentiels des produits de la NFT Finance est donc bien plus large que dans la Finance spécialisée traditionnelle, la nature typiquement décentralisée de ces nouveaux produits supprimant d’autres barrières à l’entrée. Si les NFT sont au précipice de l’intégration et de la participation de masse, la NFT Finance sera un facteur décisif.

Suivez nos liens d’affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez CoinhousePour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez BitbuyPour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFiPour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou TrezorPour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l’application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Feel MiningJust Mining

Pour accumuler des cryptos en jouant :

Au poker sur la plateforme de jeux CoinPokerÀ un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuiteet à nos réseaux sociaux:

TwitterTelegramLinkedIn

Comments are closed.