La fondatrice de OneCoin possèderait un penthouse londonien de 18,2 millions de dollars

La fondatrice de OneCoin possèderait un penthouse londonien de 18,2 millions de dollars

Alors que l’avocat allemand de Ruja Ignatova, la créatrice de OneCoin, le montage financier frauduleux le plus célèbre de l’espace crypto, est jugé en Allemagne pour blanchiment d’argent, la procédure judiciaire a mis en lumière certains détails sur ses actifs, notamment l’achat d’un luxueux penthouse à Londres.

Abbots House in Kensington. Source: capture d’écran, Google

Avant de disparaître en 2017, la “Cryptoqueen” a utilisé les bénéfices de l’escroquerie pour financer un style de vie somptueux qui comprenait un penthouse de 7000 pieds carrés (650 mètres carrés) dans le quartier aisé de Kensington. La propriété est estimée à quelque 13,5 millions de livres sterling (18,2 millions de dollars), selon des données obtenues par la BBC.

L’avocat allemand de Ruja Ignatova, Martin Breidenbach, est jugé à Münster, en Allemagne, avec deux autres personnes. Il est accusé de blanchiment d’argent pour avoir facilité le transfert de 20 millions d’euros (23,2 millions de dollars) à un cabinet d’avocats londonien. Les fonds ont été utilisés pour acheter l’appartement de luxe.

Le penthouse de quatre chambres, situé dans un immeuble doté d’une piscine, était rempli d’objets d’art de valeur, dont un tableau d’Andy Warhol enfoui dans un placard, a déclaré Jamie Bartlett du podcast The Missing Cryptoqueen. 

Cela “m’a brisé le cœur parce que j’ai fait des études d’art”, aurait-il déclaré.

L’acte de propriété mentionne Abbots House Penthouse Limited comme propriétaire du bien. La société écran anonyme de Guernesey a permis à Ruja Ignatova d’acheter l’appartement sans que son nom apparaisse sur l’acte de propriété ou dans les registres publics de l’île anglo-normande.

Dans le cadre de cette escroquerie, des investisseurs du monde entier se sont vu promettre des rendements garantis pouvant atteindre 300 % en investissant des bitcoins (BTC) ou des dollars américains dans une société basée au Nevada. La fausse cryptomonnaie a été créée par des entreprises offshore basées en Bulgarie, OneCoin Ltd et OneLife Network Ltd, qui étaient enregistrées respectivement à Dubaï et au Belize. Les estimations des pertes générées par cette vaste escroquerie internationale varient, mais les procureurs américains ont allégué que OneCoin pourrait avoir extorqué 4 milliards de dollars aux investisseurs du monde entier.

Fin 2020, il a été signalé que l’actrice vedette britannique Kate Winslet avait rejoint le casting de Fake !, un film en cours de développement qui doit relatera les évènements autour de OneCoin.

Comments are closed.