La décentralisation de nouveau remise en question suite à l'incident autour de Compound

La décentralisation de nouveau remise en question suite à l’incident autour de Compound

eber

Comme indiqué, Compound Finance a adopté et exécuté une proposition mercredi, mais a rapidement signalé une « activité inhabituelle ». En raison d’un bug dans un contrat intelligent, certains utilisateurs ont été en mesure de toucher des millions de COMP – d’une valeur estimée à 82 millions de dollars.

Mais les jours qui ont suivi, Robert Leshner, fondateur de Compound Labs, a tweeté une demande qui a fortement déplu à la communauté crypto. 

« Si vous avez reçu un montant important et incorrect de COMP suite à l’erreur du protocole Compound : Veuillez le retourner au Compound Timelock. Vous pouvez gardez 10% de ce montant à titre de compensation », a-t-il dit. Il a ajouté : « Dans le cas contraire, ce montant sera déclaré comme revenu à l’[Internal Revenue Service (IRS)], et la plupart d’entre vous sont déjà fichés. »

La question de savoir ce que les utilisateurs concernés doivent faire de cet argent avait déjà été longuement débattue et désormais, les discussions sont centrées sur le recours au “doxing” (la collecte et la communication d’informations privées), un acte en soi très discutable sur le plan éthique, même si ce n’est pas illégal, en plus des menaces de signalements à l’IRS américain.

Quelques heures plus tard, M. Leshner a déclaré qu’il faisait son possible pour « aider la communauté à récupérer une partie de ses COMP et a concédé que son tweet était une approche stupide », ajoutant : 

« C’est de ma faute. Heureusement, la communauté est bien plus avisée que moi. J’apprécie votre soutien. »

Néanmoins, beaucoup ont à nouveau remis en question la décentralisation dans la DeFi. « Est-ce que c’est toujours « DeFi » si les fondateurs vous dénoncent au fisc ? », a demandé « Dan Darkpill », à quoi un commentateur a simplement répondu « DoxFi ».

D’autres ont souligné qu’un projet ne peut pas prétendre relever de la DeFi si ses créateurs peuvent donner des ordres ou menacer les membres de la communauté. « Leshner ne donne pas le bon exemple ici. In code we trust signifie aussi que nous nous débrouillons quand les embrouilles arrivent », a déclaré un autre.

Certains ont demandé pourquoi être signalé à l’IRS est un danger si important, et Adam Cochran, partenaire de Cinneamhain Ventures, a répondu que c’est probablement parce que de nombreuses personnes ne déclarent pas correctement leurs impôts, ce qui peut entraîner des accusations de fraude.

Cochran a félicité Leshner pour avoir « assumé ses responsabilités » et « appris » de ses erreurs. Le fondateur a également reçu le soutien de Hudson Jameson, ingénieur et développeur de logiciels, qui a déclaré que Leshner avait bien fait de revenir sur son tweet. « Vous devriez faire preuve d’empathie pour l’incroyable quantité de stress que lui et son équipe doivent subir », a-t-il déclaré.

Beaucoup d’autres commentateurs ne sont pas d’accord, cependant, affirmant que la menace de Leshner était une tentative pour plier la communauté à sa volonté.
 

I think this might be a fun moment for @rleshner to explain exactly what Compound finance does w/ user data other than extort compliance with threats of law enforcement actions over their own shitty code.

— Bryce « Delta Actual » Weiner (@BryceWeiner) October 1, 2021

____

Autres réactions: 

pic.twitter.com/mjbcdeosbF

— 無 (@spingrass) October 1, 2021

 

 

 

Comments are closed.