La campagne londonienne de Floki Inu s'attire les foudres du parti vert

La campagne londonienne de Floki Inu s’attire les foudres du parti vert

Une campagne publicitaire massive lancée à Londres par Floki Inu (FLK), un memecoin nommé d’après le chien Shiba Inu du PDG de Tesla, Elon Musk, a poussé certains politiciens locaux à demander l’interdiction des publicités présentant des produits financiers non réglementés affichées par Transport for London (TfL).

Source: Floki Inu / Twitter

Siân Berry, membre de l’Assemblée de Londres pour le Parti vert d’Angleterre et du Pays de Galles, a soumis une question au maire de Londres, Sadiq Khan, au sujet de la campagne, affirmant qu’elle “aurait dû être examinée avant son approbation”, comme le rapporte The Observer.

Berry, qui s’est présentée plus tôt cette année à l’élection du maire de Londres et a été le chef de son parti jusqu’en octobre dernier, a déclaré que TfL avait accepté trois publicités liées aux cryptomonnaies au cours des dernières semaines.

“Comme les publicités pour les jeux d’argent, dont nous avons finalement obtenu la suppression de la part du maire, il est hors de question que nos services publics soient utilisés pour promouvoir ces systèmes non réglementés et risqués auprès des Londoniens. J’ai demandé une interdiction en juillet et je continue à faire pression”, a tweeté le conseiller municipal. 

Chris Reader, responsable des médias commerciaux à TfL, a déclaré que, depuis 2018, TfL a demandé à ses partenaires publicitaires de “renvoyer toutes les publicités sur les cryptomonnaies pour examen avant qu’elles ne soient diffusées sur notre domaine, ajoutant : 

“Lors de l’examen des publicités impliquant des entreprises cryptos qui souhaitent faire de la publicité sur notre domaine, nous nous assurons que les campagnes contiennent suffisamment d’informations pour se conformer à la fois à notre politique et à la décision [de l’Advertising Standards Authority].”

En mai dernier, l’organisme de surveillance a interdit une affiche pour la plateforme crypto Luno, basée à Londres, “pour avoir omis d’illustrer les risques liés à l’investissement dans le Bitcoin et pour avoir profité du manque d’expérience des consommateurs en laissant entendre qu’il était simple d’y investir.”

Par ailleurs, les efforts publicitaires anti-crypto de Berry ont déclenché une vague de critiques sur Twitter, de nombreux utilisateurs et investisseurs de Floki Inu se ralliant derrière leur cryptomonnaie de prédilection.

“Est-il sage de demander une interdiction sur quelque chose que vous ne comprenez pas ?” a demandé l’utilisateur Sabre qui s’identifie comme le stratège principal et le directeur du marketing de la pièce. “N’hésitez pas à me contacter par DM (Direct Message) et je peux vous aider à vous conseiller pour votre campagne marketing de maire.”

Un autre utilisateur, connu sous le nom de Floki-doc, a déclaré que les gens étaient “libres de choisir ce qu’ils veulent faire.” Il a ajouté : “c’est tellement égoïste de votre part de penser que votre façon de penser doit être imposée à tous les autres”.

Comments are closed.