Comment le cours du Bitcoin évolue-t-il ?

Le Bitcoin est l’actif côté en bourse le plus haussier qui soit depuis ces 10 dernières années puisqu’il a augmenté d’environ 200 000 pourcents !

Certes cette hausse ne s’est pas faite en douceur mais la tendance est incontestablement haussière. Vous vous êtes sans doute déjà demandé ce qui faisait varier le prix du Bitcoin à la hausse comme à la baisse ? On vous explique tout ce que vous devez savoir dans ce guide. 

Qu’est-ce que Bitcoin ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il convient de rappeler que Bitcoin est à la fois un réseau, une cryptomonnaie et une récompense. Il a été développé pendant la crise financière de 2008 par un individu (ou un groupe d’individus) appelé Satoshi Nakamoto qui souhaitait créer un système monétaire et financier décentralisé, sécurisé et transparent. 

Pour cela, il développa un réseau très sécurisé appelé Blockchain (ou chaîne de blocs) qui permet de vérifier, valider et de rendre publiques l’ensemble des transactions réalisée en Bitcoin, un actif numérique émis par cette même blockchain. 

A l’origine, le Bitcoin s’échangeait pour quelques centimes de dollars, soit juste le coût de l’électricité nécessaire au minage. Aujourd’hui, il s’achète et se vend autour des 35 000$ et s’utilise comme solution de transfert de fonds, de paiement ou d’investissement. Il est également utilisé pour acquérir d’autres cryptomonnaies.

Comment sont fabriqués les bitcoins ? 

Pour rémunérer les personnes (on parle de « mineurs ») qui mette de la puissance de calcul informatique à la disposition de la blockchain, des bitcoins sont fabriqués (on dit « minés ») et offerts en récompense à intervalle régulier.

Concrètement, les transactions effectuées en bitcoins sont vérifiées et regroupées en « blocs » toutes les 10 minutes. Chaque nouveau bloc est scellé et ajouté aux autres de façon irréversible et infalsifiable.

En récompense, le ou les mineurs ayant obtenu le droit de valider le bloc reçoit une quantité de Bitcoins prédéfinie dans le code de Bitcoin. Cette quantité est décroissante à raison d’une division par deux environ tous les 4 ans, on parle de halving. Les mineurs obtenaient 50 bitcoins par blocs en 2009, ils en obtiennent 6,25 depuis mai 2020.

La quantité totale de bitcoins en circulation est aussi inscrit dans le code : 21 millions d’unités seront minés au maximum, avec un dernier bitcoin miné aux alentours de 2140.

En quoi le Bitcoin est-il un actif particulier ? 

Cette méthode d’émission fait de Bitcoin un actif particulier, à l’inverse d’une action ou d’une autre devise dont l’émission est décidée de façon décentralisée (par l’entreprise ou la banque centrale). En effet, les institutions font varier le cours d’un actif en en créant plus en moins selon la règle de la rareté (plus un actif est rare plus il a de valeur, et inversement).

Pour Bitcoin est impossible car son rythme de création est programmé, on parle d’ailleurs de « monnaie programmable ». Mais alors, qu’est-ce qui fait varier le cours du Bitcoin ?

Comment a évolué le cours du Bitcoin depuis ses débuts ?

Nous avons vu plus haut que Bitcoin a été créé en 2008, et la blockchain lancée au début de l’année 2009. Depuis, le prix de la célèbre cryptomonnaie est passée de 0,001 $ à plus de 65 000 $ en mai 2021.  Que s’est-il passé entre ces deux prix ? 

La première transaction en Bitcoin a eu lieu le 12 janvier 2009, il valait moins de 0,001$ soit environ le prix de l’électricité nécessaire à son minage. Le Bitcoin est au départ échangé sur très peu de places de marché et sa capitalisation boursière est encore faible. Le moindre ordre d’achat ou de vente important fait varier le cours de façon parfois très importante. 

Entre 2010 et 2011, le prix du Bitcoin passera de 0,50 $ à 30 $, pour redescendre aux alentours des 15 $ en 2012. 

En 2013, Bitcoin va connaître sa première longue période haussière, on parle de « bull run ».  Son prix va atteindre les 300 $ en avril 2013 et connaître un pic à 1200 $ en 2014, soit une hausse de plus de 8 000 % en 1 an !

Mais comme à toute forte hausse succède une forte baisse, le cours va retomber aux alentours des 300 $ à la fin de l’année 2014. Entre 2015 et 2016, le bitcoin s’échangera entre 300 et 900 $. Il faudra attendre le mois de février 2017 pour que Bitcoin connaisse un nouveau record avec 1 222 $. 

En mai 2017 commence le second bull run : Bitcoin, ainsi que les autres cryptomonnaies, vont connaître une hausse massive de leurs cours jusqu’à la fin de l’année. Bitcoin va atteindre un prix record de 19 891 $, on parle d’ATH (pour All Time High, « prix le plus haut »). Le prix va ensuite fortement chuter pour atteindre les 7 000 $ en avril 2018 et même 3218 $ en décembre. En 2019, le Bitcoin va osciller entre 3500 et 13 000 $.

En mars 2020, le monde fait connaissance avec le Covid-19, l’incertitude gagne tous les marchés financiers. Celui des cryptomonnaie ne fait pas exception avec une chute de 45% pour atteindre les 4 000 $ environ. Signe de la capacité de Bitcoin à devenir une valeur refuge en période de crise : le prix de Bitcoin enregistre une hausse de plus de 600% jusqu’à la fin de l’année, poussé notamment par une adoption massive des institutionnels. 

En début d’année 2021, le prix du Bitcoin a continué d’augmenter jusqu’à atteindre son ATH en avril aux alentours des 65 000 $. Depuis, il a connu une forte baisse et se consolide depuis plusieurs mois entre 30 000 et 40 000 $.

Pour imager cette rapide évolution, il nous suffit de revenir en mai 2010. À l’époque, un développeur américain, Laszlo Hanyecz, accepte de payer 10 000 BTC pour deux pizzas d’une valeur d’environ 40$. Aujourd’hui, ces 10 000 BTC valent environ 300 millions de dollars, ça fait cher la pizza !

Ces fortes variations font de Bitcoin un actif dit « volatil », il n’est d’ailleurs pas rare de voir son prix varier de plus ou moins 10% sur une même journée. 

Comment est déterminé le prix du Bitcoin ?

La première chose à savoir est que Bitcoin est échangé sur des places de marchés sur lesquelles l’offre et la demande se rencontrent, c’est-à-dire les personnes qui souhaitent en acheter et en vendre. Comme n’importe quel actif coté en bourse, le Bitcoin voit son prix varier de la façon suivante : si la demande est supérieure à l’offre, le prix monte et si l’offre est supérieure à la demande, le prix baisse. 

Plus concrètement, plus un actif est demandé, plus les acheteurs potentiels seront prêts à payer plus cher pour l’obtenir. En revanche, si un actif est moins demandé, alors les vendeurs seront prêts à baisser leur prix pour trouver preneur. C’est exactement le même fonctionnement pour le marché immobilier. 

Comment varie l’offre et la demande de Bitcoin ? 

Comme n’importe quel actif, la demande en Bitcoin dépendent de son adoption, des nouvelles (bonnes ou mauvaises) et des mouvements de spéculation. Par exemple : lorsque la société Tesla indique accepter le Bitcoin comme moyen de paiement, le cours grimpe. Lorsqu’elle indique qu’elle cesse de l’accepter, le cours dévisse.

Il peut y avoir un décalage entre une nouvelle et son impact sur le cours ; on dit parfois que le marché achète la rumeur et vend la nouvelle. Cela signifie que les acteurs économiques anticipent parfois une nouvelle en achetant/vendant un actif et font l’inverse lorsqu’elle se réalise.

Pourquoi le Bitcoin varie-t-il autant ? 

Nous avons vu plus haut que pour faire varier le prix d’un actif, il faut peser sur son offre ou sa demande. Et, plus un actif est lourd (plus sa capitalisation est importante), plus il est difficile de faire bouger son prix. Or, la capitalisation boursière de Bitcoin est relativement faible par rapport aux autres classes d’actifs (actions, obligation, devises…). À titre de comparaison en décembre 2020, Bitcoin représentait environ 600 milliards de dollars contre 100 000 milliards de dollars pour l’ensemble des groupes cotés en bourse (dont 40 000 milliards uniquement pour Wallet Street). 

Le marché crypto donc est relativement « petit » par rapport aux autres marchés. Par exemple, l’ensemble des cryptos représentent 1 500 milliards de dollars contre 2 500 milliards de dollars pour la seule société Apple. Par conséquent, il suffit d’un faible capital pour influencer les cours de façon importante.

Qu’est-ce qu’une baleine de Bitcoin ?

Les personnes qui possèdent une grande quantité de Bitcoin (plus de 1000 BTC) sont appelées des baleines. Ils sont environ 2 500 et détiennent environ 40% du marché. Elles ont le potentiel de faire varier considérablement le cours du Bitcoin puisque la moindre de leur transaction se compte en millions, voire en milliards de dollars. Ces baleines ont tendance à définir les supports et les résistances en fonction de leurs intérêts (accumuler à bas prix, réaliser un profit…). 

 

Quel est l’impact des mineurs sur le cours du Bitcoin ? 

Il est important de rappeler que la blockchain Bitcoin fonctionne à l’aide du protocole de proof-of-work (preuve de travail). Cela signifie que pour vérifier les transactions qui s’y déroulent, et in fine fabriquer le Bitcoin, la blockchain met en concurrence des personnes appelées mineurs. 

Ces derniers allouent de la puissance de calcul informatique pour résoudre des problèmes mathématiques très complexes. Le premier qui y parvient obtient le droit de valider un groupe de transaction au sein d’un bloc qui rejoindra les autres, d’où l’expression « chaîne de blocs ». En récompense, le mineur recevra une quantité de Bitcoin. 

Or, ces mineurs ont tendance à revendre régulièrement les Bitcoins qu’ils reçoivent pour payer leurs factures d’électricité et rentabiliser leur activité ; il y a donc une force vendeuse constante sur le cours. Si elle n’est pas compensée par une force acheteuse au moins aussi forte, le cours baisse. 

Comment la conjoncture économique influe-t-elle sur le cours du Bitcoin ? 

Le marché des cryptomonnaies est de plus en plus lié aux autres marchés (actions, obligation, devises…), mais également à l’actualité économique en générale. 

Une décision de la banque centrale européenne ou de la réserve fédérale américaine sur leur politique monétaire ou des prévisions économiques optimistes sur le marché action aura automatiquement un impact sur le marché des cryptomonnaies et donc sur le cours du Bitcoin.

L’engouement des fonds d’investissement : quelles conséquences sur le cours du Bitcoin ?

Les fonds d’investissement s’intéressent de plus en plus au Bitcoin et aux cryptomonnaies pour diversifier leurs supports d’investissement et ainsi dynamiser le rendement de leurs clients. 

Leur approche à long terme a tendance à réduire la volatilité de Bitcoin, puisque leur horizon d’investissement est plutôt long-termiste au contraire des traders qui visent un profit à court terme. 

Comment anticiper le prix du Bitcoin ? 

Il existe deux méthodes pour tenter d’anticiper le cours du Bitcoin. 

La première consiste à s’intéresser à l’analyse fondamentale de la cryptomonnaie et de sa blockchain. Nous avons vu plus haut que la fabrication du Bitcoin répondait à un rythme prédéfini qui diminue tous les 4 ans. Ce procédé est dit « déflationniste » et a pour but d’entretenir la rareté de l’actif. Si en parallèle l’adoption continue de croître, alors Bitcoin deviendra un actif de plus en plus rare et donc précieux.

La seconde méthode consiste à utiliser l’analyse graphique, c’est-à-dire d’interpréter des courbes et des cours pour en dégager une tendance, voire prédire de futures variations.

Il faut toutefois faire attention car les performances passées ne préjugent pas des performances futures et il est recommandé de concevoir l’analyse graphique comme un outil de validation plutôt que de prédiction. Dans tous les cas, diversifier vos sources et faites vos recherches avant de vous lancer. 

 

Quel est le meilleur moment pour investir dans Bitcoin ? 

Parce qu’il est impossible de prédire l’avenir, il n’y a par définition pas de meilleur moment pour investir dans n’importe quel actif. Sauf à dire qu’il faut acheter bas et revendre haut… Il est pourtant possible de choisir des moments meilleurs que d’autres pour investir dans Bitcoin.

De nombreux spécialistes de l’analyse graphique et technique peuvent vous donner de précieuses informations pour choisir vos points d’entrée et de sortie et ainsi optimiser vos investissements. N’oubliez pas de diversifier vos sources et de faire vos propres recherches. 

Le seul conseil que l’on peut vous donner, c’est d’investir régulièrement plutôt qu’en une seule fois. L’investissement programmé et régulier (appelé DCA pour Dollar Cost Average) vous permet de lisser votre prix d’achat et donc d’éviter l’impact d’une baisse soudaine du prix. Concrètement, vous pouvez choisir d’investir chaque semaine ou chaque mois une somme d’argent dans Bitcoin. 

Pour réaliser un profit, il est conseillé de se fixer à l’avance des prix de vente et de s’y tenir. En effet, la pire chose à faire est de modifier sa stratégie en cours de route car souvent des sentiments comme la peur ou l’excitation prennent le dessus. 

Est-il trop tard pour investir dans Bitcoin ? 

Beaucoup ont dit qu’il était trop tard pour investir dans Bitcoin, et puis la star des cryptomonnaies leur a donné tort en dépassant systématiquement son précédent record, ou ATH. Mais parce que les performances passées ne présagent pas de celles du futur, on se gardera bien de vous faire une prédiction.

En revanche, si vous êtes convaincu par le potentiel de la blockchain et des cryptomonnaies, vous devez savoir que Bitcoin a toujours été un moteur pour le marché des cryptos. Il constitue la preuve du concept de blockchain et constitue à ce jour la plus grosse capitalisation boursière de ce marché. Bitcoin est aussi considéré comme l’or numérique et la crypto la plus adoptée par les institutionnels et les entreprises. 

Quelle est la valeur de Bitcoin aujourd’hui ?

Au moment d’écrire ces lignes, Bitcoin vaut environ 30 000 dollars. Il s’agit de moins de la moitié de son record historique, c’est-à-dire 65 000 $. 

Le prix de Bitcoin est relativement stable depuis plusieurs mois et certains président une cassure imminente de son « range », c’est-à-dire de sa période de consolidation. Reste à savoir si la cassure se fera à la hausse, ou à la baisse… 

Conclusion 

Bitcoin est un actif dont le prix varie en fonction de l’offre et de la demande dont il fait l’objet, sur les plateformes de marché sur lequel il est présent.

L’analyse graphique permet de dégager des cycles haussiers (bull run) et baissiers (bear market) qui entraînent dans le même sens l’ensemble du marché des cryptomonnaies.

Alors qu’il est de plus en plus adopté par les particuliers mais surtout les institutionnels, Bitcoin n’est plus seulement un instrument de spéculation. Il représente une valeur refuge et de lutte contre l’inflation pour des entreprises et même pour des États. Récemment, le Salvador a voté une loi qui fait de Bitcoin une de ses monnaies officielles ; le Paraguay semble engagé sur la même voie. 

Ces ambitions long-termistes pour l’or numérique tend à diminuer sa volatilité mais également à accroître sa rareté. Des critères qui semblent aller dans le bon sens pour Bitcoin, mais qui doit être mesuré par les risques encourus.

En France, le statut de PSAN (prestataire de services sur actifs numériques) délivré par l’Autorité des marchés financiers, vous permet de choisir une plateforme en toute confiance.

BYKEP est la première application française à avoir obtenu ce statut. Elle vous permet d’acheter, de vendre et de conserver du Bitcoin, de l’Ethereum et du Litecoin où que vous soyez et en toute sécurité. 

Pour en savoir plus sur nos avantages, cliquez ici.

Shopping Basket