Ce hub de minage de Shenzhen est devenu une ville-fantôme

Ce hub de minage de Shenzhen est devenu une ville-fantôme

Source: Adobe/Photocreo Bednarek

Le silence a envahi ce lieu de vente emblématique pour les mineurs cryptos chinois alors que l’industrie de minage du pays est au point mort.

Dans le cadre de la répression menée par Pékin, de nombreuses provinces clés en matière de cryptomonnaies ont mis fin aux opérations industrielles de minage et des sanctions supplémentaires ont été imposées aux banques soupçonnées d’être associées aux cryptomonnaies.

Tout cela a conduit à une forte baisse des ventes de matériel informatique dans le pays. World Finance Chain (par l’intermédiaire de Jinse) a rapporté que les prix de certaines pièces de matériel avaient chuté jusqu’à 50 %. Le média a indiqué que les cartes graphiques sont devenues « invendables », à tel point que « personne ne s’en soucie, même si les prix sont réduits. »

Alors qu’il était difficile de trouver des cartes graphiques il y a quelques mois, il semble qu’il y ait aujourd’hui un surplus de GPU, notamment parce que beaucoup cherchent à vendre leur matériel sur le marché de l’occasion.

L’auteur de l’article s’est rendu au SEG Plaza de Shenzhen, le cinquième plus haut gratte-ciel de la ville, situé au cœur du quartier électronique très fréquenté de Huaqiangbei.

Les cinquième et sixième étages de la place sont traditionnellement réservés à la vente au détail de matériel de minage crypto et, jusqu’à très récemment, ils étaient une véritable ruche d’activité. Il y a quelques mois à peine, les détaillants sur place ne pouvaient offrir aux acheteurs que des boîtes vides, se plaignant qu’il n’y avait tout simplement pas assez de GPU disponibles pour répondre à la demande – d’autant plus que la crise mondiale des semi-conducteurs continue de sévir.

Aujourd’hui, explique le média, les deux étages sont devenus une sorte de ville fantôme, malgré le fait qu’une grande partie du stock se trouve maintenant sur leurs étagères.

Certains propriétaires d’échoppes originaires d’autres régions du pays ont fermé définitivement leurs points de vente et sont « retournés dans leur ville natale ».

Outre l’effondrement des prix des GPU, les serveurs dédiés au minage ont vu leur prix chuter, également de moitié environ. Il en va de même pour les équipements de mémoire informatique.

Quelques mois auparavant, un disque dur 16T de classe entreprise aurait coûté à l’acheteur environ 8 200 USD, et ces dispositifs étaient « souvent en rupture de stock et devaient être commandés à l’avance ». Aujourd’hui, le prix de cette même unité est tombé à un peu moins de 3 100 USD.

Le média ajoute que la baisse des prix est « indissociable » du « durcissement des politiques à l’encontre de l’industrie crypto » de la Chine et du « renforcement accru de la réglementation dans le secteur du minage. »

Il conclut que la fin de l’industrie du minage en Chine est désormais un « dénouement inévitable ».

Comments are closed.